GenAmi 
  English
L'association de la généalogie juive 
Facebook




La presse lyonnaise rend hommage
aux Juifs de l'Hôtel-Dieu
(Le Progrès, 24 décembre 2017)

 genami-généalogie juive -

En juillet 2015, GenAmi publiait un « Mémorandum » alertant sur la découverte des lieux d’inhumation des Juifs à la fin de l’Ancien Régime sur le site du Grand Hôtel-Dieu de Lyon. Où en est-on deux ans et demie plus tard ? Le 24 décembre dernier, le Progrès de Lyon consacrait une double page intérieure aux Juifs de l’Hôtel-Dieu.

L'enquête fouillée de Nicolas Ballet révélait aux lecteurs que le premier cimetière à l'air libre avait été dégagé pour permettre la construction d'un centre de convention international et que les restes humains qui y avaient été retrouvés (6 adultes et 4 enfants, d’après les sources documentaires) avaient été inhumés, dans la plus stricte discrétion, en 2015, au cimetière juif de La Boisse dans l’Ain, à une vingtaine de kilomètres de Lyon.

Quant à la "crypte" de l’Hôtel-Dieu, qui est en fait le principal site d'inhumation (elle accueillit près de 40 défunts entre 1775 et 1794), elle est désormais recouverte par une dalle de béton pour servir de cave à l’une des prestigieuses enseignes qui investiront le Grand Hôtel-Dieu dès 2018.

La Ville a néanmoins confirmé son projet d’apposer des plaques commémoratives pour que cette page d’Histoire demeure vivante pour les passants.

La mémoire des Juifs de l’Hôtel-Dieu est encore à ce jour en sursis.

Jacques Gerstenkorn


Mémorandum sur les inhumations juives à l’Hôtel-Dieu de Lyon dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle (1746-1792)





A la Une du Progrès de Lyon, le 24 décembre 2017