GenAmi 
  English
L'association de la généalogie juive 
Facebook




A Nice : un mur des Justes

Par Marine Amoretti


Le 27 Janvier 2014, Nice a inauguré sur la colline du Château où se trouve le cimetière israélite, un mur des Justes parmi les Nations, une immense stèle de béton, marbre de carrare et granit noir de 6 mètres de long sur 2,20 mètres de haut qui porte le nom de 125 Niçois et Azuréens.


De chaque côté du mur, deux panneaux titrés "lieu de mémoire" portent l'un une citation de Simone Weil, l'autre un rappel de ces actes de bravoure qui ont été " une lumière dans la nuit de la Shoah" Cette œuvre de mémoire a été financée par la ville de Nice et le comité Yad Vashem Nice-Côte d'Azur.

Une foule immense était présente. Des officiels, bien sûr, le maire de Nice Christian ESTROSI, le Consul Général d'Israël à Marseille Barnéa HASSID, le Président du Comité Yad Vashem Nice-Côte d'Azur Daniel WANCIER, le député et président du Conseil général Eric CIOTTI, l'écrivain Marek HALTER mais aussi les enfants de l'école Or Thorah, des descendants des justes, des représentants des cultes israélite, catholique, protestant, musulman, orthodoxe et les sapeurs-pompiers.

JUSTES PARMI LES NATIONS

BAREY Jules

Père BLAIN Michel

BRANDONE Louise

BRANDONE Dominique

BRONDOLO Dominique

BRONDOLO Suzanne

BROUA Georges

BROUA Marguerite née DAUBIE

CALLINI Maria née GRASSO

CHARPIOT Hélène

CHARPIOT Françoise

Soeur CHOPIN Joséphine

Père COEURET Francis

COLLATO Henri

COLLATO Berthe née QUERCRON

COMMEIGNES Jeanette

CRAMPON Gilberte

CROS Marguerite

CUCCARONI Cécile

CUILLERIER Jeanine

CURTI Georges

CURTI Jeanne née LOTTIER

CURTI Joseph

Monseigneur DAUMAS Alfred

DAVID Zoé

DE LESPINASSE Charles

DE LESPINASSE Berthe née FERRIEU

DE MARS Olga

DENEUVE Marie-Valentine née PREVOST

DENEUVE Edmond

DOR DE LA SOUCHERE Romuald

DOR DE LA SOUCHERE Berthe

DOUILLARD Gabrielle Mère Irène de Jésus

DUNOYER DE SEGONZAC Aliette

DURAND Marcelle née SOULAGE

DURAND Philippe

DURANDY Yves

Soeur Emmanuelle

Pasteur EVRARD Daniel

EVRARD Ida née BUEZ

EVRARD Louis

FISERA Joseph

FLORENS Fernand

FLORENS Angèle née LANDRA

FORT Alban

FORT Germaine née LONG

FOUGERE Joseph

FOUGERE Yvonne née LAVAUD

FRANCONE Marguerite née PICCO

FRANCONE Eugène

FROMENT Françoise-Marie née SENEJOUX

GAGNIER Hélène née AUBANEL

Pasteur GAGNIER Pierre

GALLO Joseph

GALLO Ludovina née GHIONE

GENEVEY Pierre

GENEVEY Yvonne née MATTON

GIRARD René

GIRARD Olga née BRANDI

GIRIBONE Eléonore née ANDREANI

GIRIBONE François

GRET Henriette Soeur Anne-Marie

GUIGUES Andréa-Marie Soeur Marie-Gabrielle

HARDENNE Joseph-Jules

HARDENNE Juliette née RAYBAUD

HUGUES Lucie née FINK

HUGUES Emile

HUGUES LAFITTE Lucie

ISOART Edwige

ISOART Paul

LAZERME Victorine

LIPNER Katherine née ROSSI

LONG Hélène née PRUNIER

LONG Alfred

MAÇON Louis

MAÇON Marthe née FLAMMANG

MANGON Jules-Landry

MANGON Adrienne née CAFFAREL

MARI Caroline née BOLLIE

MARI Jacques

MARTINET Elisabeth

MASCARELLO Raymond

MAURO Angèle

MAURO Louis

MAZET Georges

MERLI Pierre

MICHEL Adrienne

MONOD Charles

MONOD Madeleine

MUNCEY Catherine née CALLINI

NGUYEN CONG ANH Paul

OTTINO Marie-Jeanne née ROBIN

OTTINO César

PALLANCA Marius

PALLANCA Marie-Thérèse née DAGNA

PICCO Antoinette

PICCO Delphin

PUGET Emile

PUGET Valentine née FOURNIER

RAIBAUT Marguerite née FRANCO

RAIBAUT Joseph

RAIBAUT Victorine née AIRAUT

RAJBAUT Germaine

Monseigneur REMOND Paul

REYNAUD Marcel-louis

RICCOBONO Clémentine née GIORDAN

RIVES Alphonsine née JOLY

RIVES Jean

ROQUES Yvonne née RANDOY

Soeur Rose

Père ROUBAUDI Pierre

ROUS Jeanne née GEBELLIN

ROUS Jean

SEGUIN Rose

SEGUIN Eugène

Père SIMEONI Vincent

STACCHIOTTI Albina

STAKLIN Camille née MARTIN

STAKLIN Roger

TAFANI Sébastien

TAFANI Josette

TAFANI Adeline

VASSALO Fanny née BOIN

VIDAL Simone née MEDICI

ZAZZERI Simone née VERPEAU

Les noms des 125 Justes ont été lus à la tribune par 12 lecteurs : descendants des Justes, ecclésiastiques, jeunes israélites. Les enfants de l'école Or Thorah ont chanté et les sapeurs-pompiers ont joué des hymnes israéliens et français. Les représentants du Comité Yad Vashem, du CRIF Côte d'Azur, du Consul Général d'Israël, du Conseil Régional, du Conseil Général et de la Ville de Nice, ont procédé au dépôt de gerbes. Puis vint l'heure des allocutions toutes vibrantes de reconnaissance envers ces femmes et ces hommes et pleines d'espoir pour que ces temps de barbarie atroce ne reviennent jamais. Marek Halter a lu deux textes résumant l'hommage de la Nation aux Justes de France et rappelant qu'une médaille leur est décernée portant gravée cette phrase du Talmud « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ».

L'allée où se trouve ce monument précédemment appelée Allée de la fontaine aux oiseaux grâce à la fontaine et aux très belles mosaïques représentant des oiseaux faisant face au Mur a été rebaptisée Allée des Justes parmi les Nations.



Allée des Justes