GenAmi 
  English
L'association de la généalogie juive 
Facebook




GenAmi - Charles DEUDON

Lettres et billets reçus par Charles DEUDON, Introduction

Réunis par Madeleine Sandrea-Deudon

Charles Henri Deudon (1832-1914) est un collectionneur. Il a hérité de sa mère une fortune qui lui permet de mener une vie oisive et mondaine et il la met au service de l'art et devient collectionneur de japonaiseries et de chinoiseries d'abord, puis de peinture et, découvrant l'Impressionnisme, il milite en faveur de cette forme d'expression et devient l'ami d'un certain nombre d'amateurs comme lui, de critiques, de peintres. Il est introduit par Charles Ephrussi, critique d'art, dans le milieu Ephrussi qui était à l'époque le modèle des milieux chics de Paris, là où il fallait être vu. Ce milieu Ephrussi compte parmi ses membres et ses relations à peu près tout ce qui compose le milieu financier juif de Paris entre la guerre de 1870 et l'affaire Dreyfus : les frères Ephrussi, les Porgès, Cahen d'Anvers, Bernstein, Warchawsky, Kronenberg, Montefiore, Strauss, Kann etc... . Charles Deudon est reçu sur un pied d'intimité ou d'amitié. De tout ceci, il reste un paquet de lettres dont la majorité des correspondants et presque tous les noms des personnes citées se retrouvent dans le journal des Goncourt. Ces lettres sont intéressantes, animées, pleines de potins de toute sorte. Hommes ou femmes, ces gens lisent, se reçoivent, sortent, vont au spectacle, visitent les expositions, voyagent, commentent les nouvelles, ont une opinion sur la politique, le gouvernement, les modes. Charles Deudon qui est en général plus âgé que ses correspondants (de 15 à 30 ans de plus), fait un peu figure de confident paternel.
Ces lettres ont été rassemblées et transcrites par Madame Sandrea-Deudon, descendante de C.H. Deudon. Nous avons pu faire un choix parmi ces lettres et les mettre sur notre site et elles sont consultables en cliquant sur les patronymes (liens). Madame Sandrea, avec l'aide efficace de M. Michel Goldschmidt, a apporté, dans la mesure de ses moyens, des éclaircissements sur les situations ou les personnes évoquées. Au cours des recherches effectuées, il lui est arrivé de tomber sur des documents qui n'ont pas grand-chose à voir avec la correspondance mais dont il était dommage de ne pas faire profiter le lecteur puisque elle était autorisée à en faire état.


Note : certaines références peuvent s'appliquer à des lettres non sélectionnées pour cette présentation ce qui peut induire un peu de confusion - le lecteur sera indulgent.

Sources utilisées :
JA : Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l'argent, Fayard 2002
AD : ouvrages de Madame Distel sur les collectionneurs des Impressionnistes
JG, Ricatte : Journal des Goncourt, coll. Bouquins 1989 (très nombreux emprunts
aux notes érudites du Pr Ricatte, éditeur intellectuel).
MG : renseignements Michel Goldschmidt
HKA : Hélène Kann-Allatini, Mémoires, sous le titre Mosaïques (1939), aimablement
communiqués par M. R. Kann
Painter : George D. Painter, Marcel Proust (Mercure de France, 1966)
CR : renseignements de Madame Claudine Reinach
JS : Pr Hanns Jägger-Sunstenau (Vienne), recherche ponctuelle dans les archives
d'état.
EW : renseignements de Waal(-Ephrussi)

Les dates : elles sont soit données par le rédacteur, déduites du contexte ou par rapprochement avec d'autres lettres (cx), données par le cachet postal de l'enveloppe (cp), calculées par un calendrier perpétuel informatique (ci).